En ce moment
 
 

Dépistage coronavirus: que se passe-t-il entre le prélèvement et le résultat?

Dépistage coronavirus: que se passe-t-il entre le prélèvement et le résultat?
©BELGA
 
CORONAVIRUS
 

Vous venez de vous faire dépister pour le coronavirus. Que se passe-t-il entre votre test PCR et le résultat qui vous est communiqué ? Exemple au laboratoire de biologie clinique de l'hôpital civil Marie Curie de Charleroi. Il reçoit les tests réalisés sur place mais aussi chez les médecins de la région. Actuellement, entre 150 et 200 prélèvements sont traités par jour. Cela comprend des demandes internes, des patients revenant de l'étranger, des demandes de médecins et autres.

Le processus comporte d'abord une phase pré-analytique : la conformité du prélèvement est vérifiée, l'encodage et le traitement administratif sont effectués. L'échantillon passe ensuite dans une machine encadrée par un opérateur. Le test effectue un autre séjour administratif pour la transmission du résultat. "Suivant la technique utilisée, le test peut être réalisé en presque 2 heures pour les techniques les plus rapides jusqu'à 7 ou 8 heures pour les techniques les plus classiques et de plus gros volumes pour un rendu de résultat final de 24 à 36 heures", précise Alexandre Athanasopoulos, chef de service du laboratoire de biologie clinique de l’hôpital civil Marie Curie de Charleroi.

Hiérarchisation de l'urgence

Pourquoi une telle différence de temps ? Une hiérarchisation de l'urgence est établie : un test qui va permettre d'orienter un patient qui nécessite une hospitalisation sera réalisé plus rapidement. À l'inverse, une personne asymptomatique ou peu symptomatique verra son test s'effectuer via la technique plus lente, destinées aux gros volumes. 

La résurgence du coronavirus met ce laboratoire sous pression : les tests qui lui parviennent sont plus nombreux, et une file d'attente se crée. Aussi, au début de la crise, le labo était utilisé quasi exclusivement pour le coronavirus car toutes les activités annexes avaient été suspendues (sauf urgences). Aujourd'hui, tout a repris, et le Covid-19 revient à la charge. Du personnel va être embauché et de nouvelles machines vont être acquises.

 




 

Vos commentaires