En ce moment
 
 

Denis Ducarme veut rassurer les indépendants: les retards dans l’octroi du droit passerelle seront résorbés

 
 

Le ministre des Indépendants annonce ce matin que les indépendants qui ont fait la demande du droit passerelle et qui n’ont pas encore été payé le seront dans la première semaine du mois qui suit la demande. Invité de Fabrice Grosfilley ce matin sur Bel RTL, Denis Ducarme a rencontré hier les caisses d’assurances sociales qui s’y sont engagées. "On peut rassurer les indépendants. Certaines caisses avaient déjà fait le job début du mois d'août, d'autres ont eu plus de difficultés. Mais unanimement, l'ensemble des caisses s'engagent à continuer à faire un job extraordinaire", a-t-il assuré.

Une exception: "Cela pourrait prendre plus de temps pour les dossiers complexes pour lesquels les caisses souhaitent éviter de refuser le droit passerelle à un indépendant qui, après examen approfondi, s’avère y avoir droit, ou pour lesquels le demandeur n’a pas encore pu fournir les pièces justificatives", précisait en fin de matinée sa porte-parole Lisa Saoul.

Le Ministre Ducarme rappelle la forte hausse des demandes à cette aide : "On est passé de 300 droits passerelle à gérer en un an à un demi million à gérer en un mois, elles ont fait un travail extraordinaire".

Actuellement, le droit passerelle "corona" est prévu jusque fin décembre pour les indépendants qui répondent à certaines conditions, soit ceux qui souffrent de fermetures, même partielles, imposées par les pouvoirs publics: discothèques, forains, night shops, entre autres. "Apprendre à vivre avec le virus, c'est apprendre à travailler avec le virus. Nous devons veiller à ce qu'un certain nombre d'entreprises actives dans l'événementiel ou le culturel puissent se remettre au travail de manière beaucoup plus ample", a plaidé Denis Ducarme. "Contact a été pris entre les représentants (des secteurs) et l'alliance qui représente ces secteurs au sein du Conseil national de sécurité", a ajouté le ministre, rappelant différentes mesures fiscales et sociales déjà prises.




 

Vos commentaires