En ce moment
 
 

Déconfinement - PHASE 2: voici les 2 changements dès ce lundi 25 mai

  • Coronavirus en Belgique: deuxième vague de rentrée scolaire

  • Coronavirus en Belgique: le point sur la 2e vague de rentrée des classes

  • "On va essayer de retrouver cet esprit de classe qui est très important"

  • Coronavirus en Belgique: les visites en prison à nouveau autorisées

 
 
DECONFINEMENT, CORONAVIRUS
 

Ce lundi 25 mai, de nouveaux changements seront apportés à notre société dans le cadre de la deuxième partie de la phase 2 du déconfinement. Concrètement, après les 6e primaires et les classes terminales de secondaire, le retour en classes est étendu dès ce 25 mai aux élèves de 1re et 2e primaire, ainsi qu'à ceux de 2e secondaire. Il ne s'agit toutefois nullement d'une mesure générale. Chaque direction d'école peut moduler cette seconde phase en fonction de ses capacités organisationnelles, de ses locaux, des conditions de sécurité, etc.

Une faible fréquentation attendue

Ainsi, si les premières primaires sont invitées à rentrer dans une école A, ce pourrait n'être que les 2e primaires dans une école B. Dans une troisième, seuls les élèves identifiés comme étant en difficultés scolaires pourraient être rappelés par l'école pour éviter tout décrochage par exemple. En théorie, les parents d'enfants concernés ont été informés par leur direction.

Sur base des sondages préalables réalisés par les directions auprès des parents, on s'attend toutefois à une plus faible présence ce lundi 25 mai pour le premier degré du primaire.

De son côté, la ville de Liège a déjà décidé de ne pas organiser la rentrée des classes de première année primaire et de deuxième année secondaire ce lundi, comme proposé dans le plan de déconfinement progressif du Conseil National de Sécurité. Les garanties en termes de locaux disponibles ne sont pas réunies, a-t-on indiqué vendredi à l'échevinat de l'instruction publique. 

Il y aura plus d'enfants quand les parents seront rassurés

En région bruxelloise, une faible présence des élèves a été observée à l'école du parc Malou à Woluwe-Saint-Lambert. Notre journaliste Sébastien de Bock s'est rendu sur place, et il indique que seulement 9 enfants sur les 104 que comptent les 1ère et 2èmes primaires ont effectué leur rentrée dans cet établissement ce lundi matin.

"9 enfants ce n’est pas beaucoup, mais cela va évoluer au fur et à mesure de la semaine", a confié Danielle Vannoote, la directrice. "Il y a parfois deux groupes, parfois trois. A mon avis, ça va continuer à évoluer à partir du moment où les parents seront plus rassurés en voyant comment ça fonctionne. Nous sommes en contact avec eux pour leur expliquer le mode de fonctionnement et espérer qu’il y ait plus d’enfants qui assistent aux cours. Ceux-ci sont aussi envoyés par vidéoconférence aux élèves qui restent à la maison. Cela n’aide pas à ce que les enfants reviennent sur le terrain."

Les visites pourront reprendre dans les prisons

Les visites en prison peuvent reprendre dans les prisons à partir de ce lundi 25 mai,  mais de façon limitée. "Les mesures seront strictes: une visite par prisonnier et par semaine, de préférence toujours la même personne, les mineurs ne seront pas autorisés, et bien sûr la distance de sécurité devra être observée. Mais je suis heureux que cette possibilité s'additionne à l'option numérique déjà en vigueur", a commenté Koen Geens, ministre de la Justice.

 

 




 

Vos commentaires