En ce moment
 
 

Coronavirus: la police de Liège intensifie ses contrôles Covid dans l'horeca et dans les parcs

Coronavirus: la police de Liège intensifie ses contrôles Covid dans l'horeca et dans les parcs
©Belga
 
CORONAVIRUS
 

La police de Liège a décidé de renforcer ses moyens et de verbaliser de manière plus stricte dans le cadre d'une reprise de la pandémie de coronavirus, indique-t-elle vendredi matin dans un communiqué. Les contrôles seront axés sur le secteur de l'horeca, les parcs et autres "hot spots" concentrant des rassemblements.

Les services de police liégeois ont annoncé rester particulièrement vigilants au respect des nouvelles mesures détaillées dans le dernier arrêté ministériel, pour lutter contre la pandémie de Covid-19. La police annonce notamment un renforcement des patrouilles "Covid" mises en place depuis le début de la pandémie, particulièrement en soirée et la nuit. Les priorités sont axées sur le port individuel du masque, le respect des règles dans l'horeca et sur quelques "hot spots" concentrant des rassemblements. Une présence policière importante est notamment assurée quotidiennement sur le site du parc de la Boverie, avec pour mission de réprimer tout rassemblement de plus de 10 personnes. La police fédérale a également été sollicitée pour appuyer cette mission de surveillance. Une équipe de motocyclistes assure le respect du code de la route en matière de stationnement autour des lieux de forte fréquentation.

Depuis jeudi, les policiers distribuent un courrier dans les établissements horeca, en commençant par les endroits festifs impliquant des rassemblements. Les autorités y rappellent les mesures en vigueur dans le secteur horeca et annoncent la politique de verbalisation stricte qui sera désormais d'application. Le non-respect répété des règles, mettant gravement en danger la santé publique, entraînera une proposition de fermeture d'établissement auprès du bourgmestre, expliquent les services de police. La police précise que le dispositif de la Batte sera lui aussi renforcé avec les mêmes missions de contrôle. Les services de police liégeois terminent leur communiqué en expliquant que cette répression a pour seul but de lutter contre la pandémie de Covid-19.

 




 

Vos commentaires