En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - DERNIÈRES INFOS: les banques augmentent les limites pour les paiements sans contact

CORONAVIRUS

Le coronavirus en Belgique continue sa propagation et contraint des milliers de Belges à se confiner. Vous retrouverez dans cet article toutes les informations liées à la propagation de l'épidémie sur le territoire belge lors de ces dernières heures.

Coronavirus - LE DIRECT

La dette publique a augmenté de plus de 10 milliards d'euros en mars

La dette de l'État fédéral a augmenté de 10,189 milliards d'euros en mars pour atteindre 414,657 milliards à la fin du mois, indique lundi le Service public fédéral (SPF) Finances. Le solde net à financer du mois de mars 2020 s'élevait à 8,206 milliards d'euros. La Trésorerie souligne que la dette subit d'importants effets saisonniers.

Plusieurs magasins Aveve rouvriront mardi

Quatre magasins Aveve sur les six fermés rouvriront mardi, confirme lundi soir Stéphanie Deleul, responsable de la communication d'Arvesta, le groupe qui comprend les magasins Aveve. Il s'agit des enseignes de Wanze, Hannut, Perwez et Jodoigne. Le groupe attend encore une autorisation pour celles de Wavre et de Baulers.

Un nouveau document pour les travailleurs saisonniers qui viennent en Belgique

Le Service public fédéral Travail et Concertation sociale a créé un document pour les travailleurs saisonniers qui viennent en Belgique. Celui-ci peut être présenté comme preuve pour les travailleurs en route vers la Belgique pour y effectuer un travail saisonnier. Ce document est mis à la disposition des employeurs sur le site web de l'administration. Il a été créé à la demande du Boerenbond, qui l'a maintenant fait traduire en roumain, polonais, bulgare et hongrois.

Les banques augmentent les limites pour les paiements sans contact 

Les banques ont décidé d'augmenter les limites pour les paiements par carte sans contact et sans code Pin, dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, a annoncé lundi Febelfin.

Concrètement, la limite de transaction pour les paiements par carte sans contact et sans code Pin en Belgique est portée de 25 à 50 euros par opération. Les consommateurs ne devront saisir un code Pin que lorsqu'ils paieront plus de 50 euros. En cas de paiements successifs par carte sans contact et sans code Pin, la limite cumulée sera portée à 100 euros. "À partir du 14 avril, les terminaux de paiement aujourd'hui en service - dans le cadre des mesures de confinement actuelles - seront progressivement adaptés aux nouvelles limites", précise Febelfin dans un communiqué. Les paiements électroniques, et si possible sans contact, sont mis en avant comme un moyen de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

BILAN BELGE: 185 nouveaux décès, plus de 20.000 personnes contaminées (en savoir plus)

Les centres de contrôle technique wallons partiellement rouverts 

Les centres de contrôle technique wallons ont partiellement rouvert cette semaine, et ce pour des missions spécifiques concernant exclusivement les véhicules professionnels. Une vingtaine de véhicules ont été présentés dans les stations de contrôle lundi. Les visites sont possibles uniquement sur rendez-vous téléphonique et les paiements se font par carte bancaire. (en savoir plus)

Réouverture des boutiques télécom à certaines conditions

Les boutiques télécom peuvent rouvrir mais uniquement pour les urgences, en ne recevant qu'un seul client à la fois et ce, sur rendez-vous. Les magasins qui ne vendent que des accessoires devront toutefois rester fermés. Telle est l'une des modifications à l'arrêté ministériel organisant les mesures de confinement, publiées vendredi au Moniteur belge. (en savoir plus)

La frontière belgo-allemande reste ouverte

La frontière entre le Land allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie et la Belgique et les Pays-Bas ne fera pas l'objet de contrôles, a indiqué lundi son président Armin Laschet, au vu de ce qu'a décidé Berlin. M. Laschet est satisfait de cette décision. L'Euregio vit du fait que les gens puissent traverser les frontières, a-t-il réagi.

La Ville de Wavre encourage ses habitants à porter un masque 

La Ville de Wavre encourage ses habitants à porter un masque lors de leurs sorties et déplacements nécessaires, indique-t-elle lundi dans un communiqué. Il s'agit de masques "alternatifs", les masques chirurgicaux et FFP2 devant toujours être réservés en priorité, vu la situation de pénurie, aux professionnels travaillant en première ligne. Cet encouragement est l'initiative de deux membres de la majorité qui travaillent dans le secteur de la santé: l'échevin en charge de la santé Gilles Agosti, qui est infirmier urgentiste, et le conseiller communal Vincent Hoang, qui est cardiologue.

"On recommande de porter le masque, mais le masque alternatif ou fait maison, qui diffère des masques chirurgicaux, car ils ne me protègent pas véritablement, mais en tout cas, si je tousse, vous n'aurez pas la projection", explique-t-il. "On insiste aussi énormément sur le fait que les masques de type FFP2 et chirurgicaux sont destinés en priorité au personnel de première ligne, donc on a simplement recommandé aux gens de pouvoir se protéger et de faire des masques alternatifs, et c'est ça le plus important à faire passer".

Et de poursuivre: "C'est une mesure complémentaire, qui ne suffit pas à elle seule, et qui doit être utilisée à bon escient. Il ne faut pas l'utiliser n'importe comment. Si je mets mes mains sur mon visage ou sur mon masque, clairement, ça ne sert à rien. C'est donc une mesure complémentaire, par rapport aux autres mesures prises par le gouvernement, et c'est ça le plus important".

> CORONAVIRUS: CARTE MONDIALE (actualisée en temps réel)

La police Bruxelles-Capitale/Ixelles a infligé 488 amendes au cours du week-end

La police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles a infligé, samedi et dimanche, un total de 488 amendes et a dressé 191 procès-verbaux contre des personnes qui ne respectaient pas les mesures de confinement pour lutter contre la propagation du Covid-19, selon la porte-parole de la zone, Ilse Van de Keere.

32 gardiens de prison testés positifs, 4 détenus traités médicalement et 53 isolés

Quatre détenus ayant été testés positifs au coronavirus sont actuellement traités médicalement et deux d'entre eux ont dû être hospitalisés, a-t-on appris lundi auprès de l'administration pénitentiaire. Cinquante-trois autres prisonniers ont par ailleurs été médicalement isolés car ils présentaient des symptômes légers. Du côté des gardiens, 32 membres du personnel ont été diagnostiqués positifs.

Brussels Airlines repousse la reprise de ses vols au 15 mai au plus tôt

La reprise des vols de Brussels Airlines, qui avait été annoncée pour le 20 avril, est maintenant prévue pour le 15 mai, a annoncé lundi la compagnie aérienne.

"La crise mondiale du coronavirus et les restrictions de voyage imposées par de nombreux pays dans le monde obligent Brussels Airlines à revoir la reprise de ses activités", explique l'entreprise dans un communiqué.

> CORONAVIRUS: RTL INFO répond à vos questions

La collecte des sacs bleus et jaunes ne sera pas assurée à Bruxelles cette semaine

La collecte des déchets assurée par Bruxelles-Propreté est réorganisée en raison d'une main-d'œuvre fortement réduite à la suite de la crise du coronavirus. "Avec moins de 20% de main-d'œuvre, nous sommes obligés d'adapter notre organisation afin d'assurer les services essentiels à la population. Le préavis de grève n'a cependant eu aucun impact sur les collectes", affirme lundi le porte-parole de l'agence CGSP-ALR Bruxelles et la CSC-Services. Afin de donner la priorité à la collecte des sacs verts et oranges, Bruxelles-Propreté demande aux bruxellois de ne pas sortir leurs sacs bleus et jaunes cette semaine.

"La situation en ce moment est quasiment sous contrôle"

Benoît Ramacker, porte-parole du Centre de crise: "La situation en ce moment est quasiment sous contrôle, et c'est en grande partie grâce à cet investissement solidaire que nous avons tous porté depuis le début. Mais on doit poursuivre."

Moins de patients en soins intensifs et sous respirateurs dans les hôpitaux belges

En 24h, 420 admissions et 235 sorties ont été enregistrées dans des hôpitaux belges. Le nombre de patients en soins intensifs en raison d'une infection au nouveau coronavirus a diminué (-4 personnes), de même que ceux sous respirateurs (-11), ont annoncé lundi le Centre de crise et le SPF Santé publique lors de leur point quotidien. Un total de 185 nouveaux décès ont par ailleurs été comptabilisés. 

Des familles menacent d'actions en justice pour obtenir un lit en soins intensifs

Le journal Mediquality révèle que de nombreux médecins subissent des menaces de poursuites légales de la part de familles, pour admettre des patients âgés aux soins intensifs, notamment en région liégeoise. Au nouveau Centre hospitalier chrétien MontLégia, à Liège, le service des soins intensifs aurait été sous la menace d'un jugement en référé imposant la mise sur respirateur d'un patient de 91 ans, atteint de nombreuses comorbidités. Et le cas ne serait pas unique. Dans un autre hôpital de la région liégeoise, un interniste confirme: "Ce que nous voyons aussi, ce sont des patients qui nous sont envoyés par leur généraliste sous la pression de familles, qui là aussi menacent de poursuites en cas de refus d'hospitaliser." Si ces menaces interpellent, il reste que la loi sur les droits du patient impose au médecin de respecter la volonté du patient, indique Mediquality. "Théoriquement, il n'est donc en effet pas impensable qu'un juge puisse effectivement être saisi en référé pour perte de chance ou même pour non-respect de la loi sur les droits du patient en cas de refus d'admission aux soins intensifs", écrit le média médical. "Il pourrait même assortir son verdict d'une astreinte en cas de non-exécution." 

Bilan chiffré du weekend

De manière générale, les Belges ont bien respecté les consignes pour ce premier weekend de vacances. Quelques chiffres:

- Sur les 14.000 contrôles effectués à la frontière avec les Pays-Bas, seuls 264 voitures ont été « renvoyées » et une dizaine de PV ont été dressés.

- En province de Luxembourg, on dénombre seulement une dizaine d’interventions pour des maisons ou gîtes occupés et une 15aine d’interventions pour des rassemblements.

- Peu de monde à la côte, 1 mariage a dû être annulé à Bruges

Les fonctionnaires n'échappent pas au chômage

Plusieurs villes et communes ont décidé de placer une partie du personnel au chômage temporaire, rapportent La Libre Belgique et La Dernière Heure lundi. Certaines l'envisagent dans les prochains jours ou les prochaines semaines. La Ville de Liège, les communes de Neupré, Oupeye, Hamois et le CPAS de Frasne-lez-Anvaing sont notamment concernés.

Un Belge sur deux souffre du confinement

Des chercheurs de l'UCLouvain et de l'université d'Anvers tentent de mesurer les risques du confinement pour la santé mentale. Les premiers résultats de leur enquête menée auprès de 25.000 répondants démontrent qu'un Belge sur deux en souffre, rapporte Le Soir lundi.

"Les données sont encourageantes mais nous devons tous persévérer", selon Sophie Wilmès

"Les experts s'accordent à dire que les effets de nos efforts sur l'évolution du virus en Belgique se font ressentir. On le voit clairement dans plusieurs indicateurs comme le rythme de propagation du virus ou le taux de doublement des lits occupés dans nos services hospitaliers", a déclaré dimanche soir la Première ministre Sophie Wilmès dans un nouveau message vidéo.

Décès d'un collaborateur de Colruyt, le groupe continue à évaluer les mesures

Un collaborateur d'un magasin Colruyt de Forest est décédé la semaine dernière. Selon certains média, il serait mort du coronavirus. Chez Colruyt Group, on insiste sur le fait que les mesures imposées sont observées scrupuleusement et ajustées au quotidien.

"Nous avons effectivement reçu fin de la semaine dernière la triste confirmation du décès dans son sommeil d'un collègue du magasin Colruyt de Forest. Nos pensées vont à la famille, les amis, les collègues les plus proches du défunt", indique la chaîne de supermarchés. "Nous sommes en demande actuellement de plus de détails sur les événements, en tenant compte de l'aspect du secret médical. Notre priorité est désormais l'accueil des collaborateurs concernés et également de leur fournir des informations claires et éventuellement de répondre à d'autres questions."

Colruyt Group souligne que la chaîne, comme l'ensemble du secteur, met tout en œuvre pour créer le cadre le plus sécurisant possible pour ses employés. "Nous continuons également à demander à nos clients de respecter strictement les règles et de faire preuve de la responsabilité et la civilité nécessaires pour le bien de tous: se laver les mains régulièrement, garder la distance, ne pas se retrouver nez à nez et acheter ce qu'ils touchent. Et témoigner du respect nécessaire à nos employés, qui font de leur mieux pour assurer l'approvisionnement alimentaire quotidien". Colruyt Group dit encore avoir eu des "entretiens très constructifs avec les syndicats" ces dernières semaines. Un régime d'indemnisation a été élaboré et sera encore affiné.

BILAN SANITAIRE

Hospitalisations

Entrées: 420
Sorties :235

8693 personnes hospitalisées en ce moment dont 1257 aux soins intensifs (-4 en un jour). Le nombre de personnes sous respirateurs est aussi à la baisse: -11. 

Cas confirmés

Nouveaux cas: 1123 
Total à ce jour: 20.814

Décès

Nouveaux décès: 185
Total: 1632

80% des personnes décédées l'ont été à l'hôpital et 20% en dehors d'un établissement hospitalier. Comme il n'y a pas de test, ces 20% de décès concernent des cas suspects de coronavirus. La plupart sont des personnes très âgées.


 

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: RÉPARTITION DES CAS CONFIRMÉS PAR PROVINCE

(% de la population de cette province)

Anvers 2747 (0,147%)
Limbourg 2607 (0,297%)
Flandre Orientale 2409 (0,158%)
Bruxelles (est une région pas une province) 2352 (0,194%)
Flandre Occidentale 2303 (0,191%)
Brabant flamand 2223 (0,192%)
Hainaut 2183 (0,162%)
Liège 1796 (0,162%)
Brabant wallon 565 (0,14%)
Namur 630 (0,127%)
Luxembourg 635 (0,22%)

 

Vos commentaires