En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - BILAN DU JOUR: voici les chiffres et conseils du centre de crise

 
CORONAVIRUS
 

Les nouveaux chiffres complets ont été communiqués par Sciensano mercredi peu avant 11h. Ils restent inquiétants...

HOSPITALISATIONS ET DÉCÈS

Le nombre de nouvelles infections au cours de la période du 19 au 25 juillet a augmenté de 70% par rapport à la semaine précédente (12/07 au 18/07). En moyenne 327,7 personnes par jour ont été testées comme positives au COVID-19. Cette augmentation est visible dans presque toutes les provinces, en particulier la province d’Anvers. Le décompte belge grimpe donc à 66.662.

De nouveaux cas émergent dans tous les groupes d’âge, mais la plupart des infections surviennent dans le groupe d’âge 20-59 ans.

En ce qui concerne les hôpitaux, la moyenne de la semaine dernière s’élève à 23 hospitalisations par jour. Ce nombre a presque doublé en comparaison avec la semaine d’avant. Au total, 232 patients COVID-19 sont hospitalisés actuellement, dont 49 se trouvent en soins intensifs. Cela représente, respectivement, une augmentation de 35 % et 48 %. Jusqu'à présent, 18.163 personnes ont dû se rendre à l'hôpital pour être soigné du coronavirus.

La semaine passée, le nombre de décès avec COVID-19 était de 2 personnes par jour en moyenne. Le nombre total de mort du covid-19 en Belgique grimpe à 9.833 (4.824 en hôpital, 4.887 en maison de repos). 

CONSEILS ET ANALYSE

L’évolution du nombre de cas d’hospitalisations "n’est pas positive", répète Sciensano. "Ces courbes doivent redescendre dès que possible ! Au plus tôt nous y parviendrons, au plus vite nous reprendrons la situation en main et éviterons une situation comparable à celle de mars", dit le communiqué. 

L'Institut de Santé publique donne quelques conseils, toujours les mêmes: 

"La limitation du nombre de contacts est la manière la plus efficace afin de diminuer la propagation du virus. Ces contacts ont joué un rôle important dans la multiplication du nombre d’infections ces dernières semaines", a expliqué Frédérique Jacobs, médecin et actuelle porte-parole du centre de crise. 

"La situation actuelle est préoccupante, donc ne rien faire maintenant entrainerait une accentuation du problème à court terme. Nous pouvons encore inverser la tendance ! Pour cette raison, nous vous demandons de ne pas chercher des échappatoires et de suivre les mesures mises en place", a-t-elle ajouté. 

"Pourquoi 5, et pas 10 ou 15 ? Beaucoup de gens se posent la question. C'est tout simplement parce que la propagation sera moindre si on limite davantage les contacts, et 5, c'est mieux que 0". Frédérique Jacobs rappelle (mais il y a débat !), "que si vous décidez d'aller au restaurant avec votre bulle de 5, vous devez laisser vos coordonnées". Il y a débat car le Moniteur belge a dit qu'on pouvait y aller à 10, si on garde les distances de sécurité...

Les conseils sont toujours les mêmes: "Limiter vos contacts sociaux ne remplace en aucun cas les bonnes pratiques existantes. Gardez donc une distance de 1,5 m et portez un masque dans les endroits très fréquentés et là où c’est obligatoire. De plus, restez immédiatement à la maison si vous êtes malade ou si vous présentez des symptômes qui pourraient indiquer une infection au COVID-19.

Il faudra plusieurs semaines avant que l’effet des nouvelles mesures sur le nombre de nouvelles infections ne soit visible. D’ici là, le nombre de cas continuera d’augmenter", précise le communiqué. 

Les graphiques du jour :


 


 
 
 
 
 

 




 

Vos commentaires