En ce moment
 
 

Coronavirus: le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem révèle le nombre d'amendes "corona" infligées (vidéo)

 
 

Le Conseil national de sécurité a décidé lundi de réduire la "bulle" de contacts autorisés à un maximum de 5 personnes par foyer. Ces 5 personnes, qui ne comprennent pas les enfants de moins de 12 ans, ne sont plus calculées par personne mais donc bien par famille. "Ce n'est pas une mesure symbolique", a déclaré Pieter De Crem, ministre ministre de l'Intérieur, au micro de notre journaliste Loïc Parmentier. "C'est une mesure dont on a véritablement besoin parce que, grâce à son application, on sera en mesure de faire baisser la courbe et éviter qu'elle revienne avec force. On constate également que c'est une mesure soutenue de manière scientifique et on demande à la population de la suivre car elle est une garantie pour qu'on puisse le plus vite possible, peut-être au 1er septembre, revenir à la normale".

En ce qui concerne la répression et l'application de ces nouvelles mesures, De Crem a tenu à souligner que "depuis le début, 200.000 PV ont été rédigés. Un nombre considérable mais nécessaire pour maintenir ou restaurer l'ordre public. Nos forces de police, police locale soutenue par la police fédérale si besoin en est, ont reçu des messages pour faire valoir la législation telle qu'elle a été conçue. Les bourgmestres et gouverneurs ont aussi été informés".

A noter que les personnes qui ne respectent pas les mesures sanitaires risquent une amende de 250 euros.




 

Vos commentaires