En ce moment
 
 

Pierre, attaqué et blessé par une buse alors qu’il faisait son jogging à Boninne: "J’ai pris mes jambes à mon cou!"

 
 

Une mésaventure digne du film Les Oiseaux, d'Hitchcock. C'est qui est arrivé à Pierre, un habitant de Boninne (Namur), lorsqu'il se dirigeait vers les bois pour faire son jogging. Le jeune homme a d'abord observé un oiseau d'une taille impressionnante qui passait au dessus de lui. il s'agissait en fait d'une buse particulièrement agressive : "Tout d’un coup, j’ai senti comme un objet lourd qui me tombait sur la tête", confie Pierre.

Pour éviter une troisième attaque, Pierre a couru le plus vite possible pour se réfugier dans les bois.  "J’ai pris mes jambes à mon cou!", raconte-t-il. C'est une fois en sécurité qu'il a pu constater les dégâts : des griffures sur le haut du crâne, et du sang qui s'écoulait sur son visage. Il a appelé à la vigilance ses concitoyens via les réseaux sociaux.

Ces attaques de rapaces, comme la buse, sont très rares mais pas exceptionnelles en période de nidification entre avril et juillet. D’après les ornithologues, la présence d’une buse agressive pourrait signifier qu’il y a effectivement un nid tout près. Ces oiseaux tenteraient ainsi de protéger leurs petits.




 

Vos commentaires