En ce moment
 
 

"La honte", "gênant", "marrant": un parent sur trois publie des photos de ses enfants sur les réseaux sociaux... sans leur accord préalable (vidéo)

 
 

Un parent sur trois aime publier des photos de ses enfants sur les réseaux sociaux. Une démarche que n'approuvent pas tous les adolescents dont certains souhaiteraient que ces images disparaissent. Les experts rappellent qu'il s'agit d'être prudent, car ces photos peuvent parfois être détournées.

Certains parents publient des photos de leur enfant sans leur consentement et parfois même depuis leurs tous premiers pas. "Mes parents ont mis une photo de moi quand j'avais 2 ans, ce sont de bons souvenirs, ça ne me dérange pas", dit un ado interrogé à ce sujet par nos reporters Loïc Parmentier et Thomas Decupere. "Parfois, c'est un peu gênant parce qu'on ne sait pas ce que notre mère va poster alors que nos copains ont aussi accès aux photos qu'elle publie et puis elle peut nous identifier en nous taguant", estime une jeune. "Au début, c'était marrant, mais maintenant, c'est lourd", répond un autre jeune.

Selon des chercheurs de l’Université catholique de Louvain en Flandre, un parent flamand sur trois met en ligne des photos d'enfants sans consultation préalable. Alors qu’un adolescent sur cinq demande à ses parents de ne pas les publier sur les réseaux sociaux. 

Pour les chercheurs de l’Université de Louvain, il faut être particulièrement prudent. Selon eux, ces images innocentes peuvent mettre des enfants en danger. "Bien sûr, il y a un public pour regarder des publications anciennes si vous les partagez, explique Leen d'Haenens, de l'institut d’études des médias – KU Leuven. Et avec le temps, de fil en aiguille, elles peuvent se retrouver dans de mauvaises mains, et cela peut aller jusqu’à des cercles pédophiles."

Conseil des universitaires aux parents: vérifier vos paramètres de confidentialité  et réfléchissez avant de publier les photos de vos enfants. 




 

Vos commentaires