En ce moment
 
 

Pour Elio Di Rupo, ce sera probablement pour les Belges un été sans boîte de nuit

 
 

Le déconfinement du 8 juin va apporter davantage de convivialité dans la société, mais pas question de relâcher l'attention face au virus qui est toujours présent, a commenté jeudi matin le ministre-président wallon Elio Di Rupo, interrogé sur Bel-RTL au lendemain de l'annonce de la phase 3 du déconfinement pour ce lundi 8 mai.

Le Conseil National de Sécurité annonçait hier les nouvelles mesures stratégiques de déconfinement liée à la propagation du coronavirus. Le secteur horeca peut rouvrir sous certaines conditions. Et le ministre-président wallon, Elio Di Rupo de préciser l'une des décisions abordées hier. Il est en effet fortement conseillé de noter les numéros de téléphone des clients, mais pas obligatoire. A ce sujet, Elio Di Rupo justifiait cette précaution: "C'est pour éviter que l'on se retrouve dans 15 jours ou 3 semaines, dans la situation que l'on a connue où il faut tout refermer et se retrouver en confinement. Donc, c'est vraiment une question de santé publique. Cela concerne la santé de chacun d'entre nous, la santé des autres. Donc, dans la mesure du possible, je conseille de prendre un numéro de téléphone."

Mais cette réouverture du secteur horeca ne sera que partielle parce que tous les établissement ne pourront pas rouvrir, comme c'est le cas des discothèques. Et de justifier cette décision: "Avec tout ce que nous avons connu si on pouvait s'épivarder un peu en discothèque ce serait très agréable. Malheureusement, ce sont des endroits où les contacts sont très intimes, les gens se touchent les uns et les autres et cela c'est véritablement un foyer incroyable de l'épidémie."

Concernant donc, la réouverture des discothèques ou la pratique des sports de contact, une reprise n'est pas pour tout de suite et ce sera sans doute un été sans boîte de nuit pour les Belges, Elio Di Rupo évoquant une réouverture au mois de septembre. "On espère qu'il n'y aura pas de reprise de l'épidémie. A ce moment-là, on peut espérer une réouverture, (...) mais ce sera plutôt au mois de septembre qu'au mois d'août. Mais si par malheur, l'épidémie reprend. Ce sera beaucoup plus tard."

Le gouvernement wallon discutera encore ce jeudi du plan de relance "Get up Wallonia". "On essaiera d'aider au maximum nos concitoyens, sachant qu'on ne fabrique pas l'argent".




 

Vos commentaires