En ce moment
 
 

Moins de 20% des données 5G seront utilisées pour les médias

 
 

(Belga) En volume, la consommation de médias va continuer à augmenter mais dès 2025, les applications BtoB vont prendre une place majoritaire dans la consommation totale de la data 5G, ressort-il d'une étude commandée par l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) à Cagemini, dont les grandes lignes sont publiées samedi dans L'Echo, De Tijd et Le Soir.

"Suivant les approches, la part de data destinée aux médias serait de 4,94% ou 17,79%", selon l'étude. Afin d'être le plus complet possible, Capgemini a fait le même exercice mais en ne s'intéressant plus aux volumes de données mais aux revenus générés. "Les chiffres pour les médias sont alors de 7,94% et 28.2%." On est donc loin des 50% que certains réclamaient pour les entités fédérées. Reste désormais à savoir laquelle de ces quatre estimations est la plus légitime pour établir la clé de répartition, estime L'Echo. "Sur ce point, ce n'est pas à l'IBPT de s'avancer", envoie en touche Michel Van Bellinghen, son président. "Il s'agit d'une décision politique." Concernant le coût pour les opérateurs, De Tijd pointe que la valeur de la bande de fréquences de 3,5 GHz a presque quadruplé entre 2017 et 2019. Le prix minimum de cette bande de fréquences est désormais de 177 millions d'euros, alors qu'il était estimé à 46 millions en 2017. (Belga)




 

Vos commentaires