En ce moment
 
 

Coronavirus - Les tests sérologiques disponibles pour tous: le Dr Yves Van Laethem conseille de ne pas vous précipiter pour en faire un

 
CORONAVIRUS
 

Les tests sérologiques, qui détectent la présence d'anticorps dans le sang et informent dès lors sur une infection antérieure, sont désormais disponibles pour tous, annonce vendredi soir, dans un communiqué, la ministre de la Santé publique, Maggie De Block. "Tout le monde peut se faire tester".

Le test sérologique vérifie si le patient a déjà été infecté par le Covid-19 en recherchant la présence d'anticorps dans le sang. Anticorps ne signifie toutefois pas forcément avoir été immunisé, prévient Mme De Block. "Il est donc essentiel de continuer à respecter l'ensemble des mesures de précaution, que vous ayez ou non des anticorps contre le coronavirus". Le test sérologique se distingue du test PCR, qui lui détecte si la personne est porteuse du virus au moment du test.

Vous risquez d'acheter un billet de lotto qui ne va rien vous rapporter

Pour Yves Van Laethem, il n'est pas nécessaire de se précipiter pour faire un test. "Je pense que pour l'instant, ce n'est pas une nécessité, tout spécialement si on n'est pas dans un groupe à risque. On a 35 ans, on est en bonne santé, on n'a pas fait de choses qui ressemblent au Covid... la chance qu'on soit positif est extrêmement faible puisqu'on sait que dans la population en général, 5% des gens sont positifs. Vous risquez d'acheter un billet de lotto qui ne va rien vous rapporter".

Remboursement sous certaines conditions

Ces tests sont entièrement remboursés si le patient présente plusieurs symptômes liés au Covid-19 et que le test est analysé par un laboratoire agréé, précise la ministre dans son communiqué. Le remboursement aura également lieu dans le cas de personnes à risque.

Jusqu'il y a peu, aucun test sérologique fiable n'était encore disponible en Belgique, ce qui explique qu'il n'ait pas été généralisé à l'ensemble de la population. Désormais, le Plat pays dispose de tests fiables et "chaque citoyen peut se faire tester à condition que le test soit repris sur la liste de Sciensano (l'Institut scientifique de santé publique, NDLR) et que l'analyse soit effectuée par un laboratoire agréé".

Le test sera entièrement remboursé pour certains groupes-cibles. Les autres personnes devront s'acquitter d'un maximum de 9,6 euros. "C'est un prix qui est assez bas, explique Yves Van Laethem, infectiologue au CHU Saint-Pierre de Bruxelles et porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19. Ce prix est celui que devra payer le patient, en plus de la consultation chez son médecin traitant, pour avoir une prescription pour pouvoir faire ce test."

Les arrêtés royaux qui fixent les modalités de remboursement seront prochainement publiés au Moniteur belge.

 




 

Vos commentaires