En ce moment
 
 

La tempête Odette frappe la Belgique: un ouvrier gravement blessé, des arbres tombés et des cabines de plage envolées

  • Tempête Odette, infos en direct de Blankenberge

  • Tempête Odette: Stéphan Van Bellinghen fait le point météo

 
 
 

La première tempête d'automne Odette a principalement provoqué des dégâts à la Côte. Plusieurs cabines de plage ont été endommagées tandis qu'un ouvrier a été grièvement blessé à Middelkerke. Les pompiers sont également intervenus à plusieurs reprises en Wallonie et à Bruxelles.

Depuis vendredi soir, la tempête Odette fait rage en Belgique. Elle a provoqué pas mal de dégâts au littoral et dans les polders. Des rafales de vent atteignant les 108 km/h ont été mesurées. Les pompiers de la zone 1 qui couvre la Côte ont reçu près de 900 appels tandis que ceux de la zone du Westhoek ont été sollicités plus de 300 fois.

Plusieurs blessés à la Côte 

Les appels concernent principalement des branches d'arbres rompues, des tuiles soufflées et des panneaux de signalisation tombés. Des routes ont également été obstruées par des arbres qui sont tombés, détaillent les pompiers du Westhoek. Trois pompiers ont été blessés lors d'une intervention à Alveringem. Ils coupaient un arbre déraciné lorsqu'un morceau est soudainement tombé sur eux. Un homme du feu a dû être hospitalisé.

A Blankenberge, plusieurs cabanes de plage ont été détruites par le vent et la police y a également fermé une rue car une façade menaçait de s'effondrer. A Middelkerke, un ouvrier a été grièvement blessé lorsque les briques d'un mur se sont effondrées sur lui. Quelques randonneurs ont également été blessés à la Côte. Les pompiers du littoral s'attendent à ce que le reste de la journée soit chargé. 


Photo de Blanckenberge de Stéphanie, envoyée via Alertez-nous 


Photo de Middelkerke publiée sur Facebook par Patrick Van de Velde


 
 

L'autre région grandement touchée par cette tempête, c'est la Wallonie Picarde. Les pompiers de la zone ont été mobilisés cette nuit pour une vingtaine d'interventions, principalement pour des arbres tombés sur la chaussée. Un arbre a été arraché à Tournai le long du boulevard Léopold. Sur le pont de Pecq, un arbre bloque toujours la circulation.

Dans le Brabant wallon, les pompiers se sont mobilisés, ce samedi dès l'aube, dans différentes localités de la province où les intempéries ont créé des embarras. Les précipitations et les vents parfois violents ont généré, durant la nuit de vendredi à samedi, l'obstruction d'avaloirs ou la présence de branchages sur certaines voiries. Depuis samedi vers 6h30, plusieurs équipes de secouristes sont déployées dans plusieurs communes brabançonnes, dont Genappe, Nivelles, Rebecq, Tubize, Waterloo et Wavre. Il n'y a pas de blessé.

A Bruxelles, deux chaussées ont été inondées suite à des avaloirs bouchés, dont le tunnel Georges Henri. Trois arbres ont également été déracinés dans la capitale. 

Certains parcs fermés 

Face à l'arrivée de la tempête Odette, certaines communes du Hainaut ont décidé de fermer leurs parcs publics. C'est le cas à La Louvière où ils sont fermés jusqu'à dimanche matin. A Mouscron, les parcs publics sont également fermés. Pour Mons et Charleroi, aucune fermeture n'a été prévue.

La ville de Bruxelles a également décidé de fermer tous les parcs, jardins, bois et parking de la forêt de Soignes jusque dimanche matin.

"Des coups de vent de 90 à 110 km/h"

Un avertissement pour du vent a été lancé par l'IRM jusqu'à ce samedi 18h. Il est orange pour la Flandre occidentale et jaune pour les provinces du Hainaut, du Brabant wallon, pour la région bruxelloise, pour les provinces de Flandre orientale et d'Anvers. "Le littoral et les régions proches devront composer avec des coups de vent de 90 à 110 km/h. Des valeurs de 120 km/h ou plus ne sont pas exclues sous une averse (orageuse). Dans la partie ouest du pays, un peu plus dans l'intérieur des terres, des rafales de 80 à 90 km/h sont attendues", préviennent les météorologues.

Le numéro 1722 est activé pour les interventions non urgentes des pompiers.

Prévisions météo

Samedi soir, le temps sera plutôt sec malgré quelques dernières averses, éventuellement orageuses. Mais chassez la pluie, elle revient au galop: d'intenses précipitations toucheront l'ensemble du pays pendant la nuit. Le mercure oscillera entre 7 et 13 degrés, sous un vent qui restera assez fort, avec des rafales de l'ordre de 50 à 60 km/h. A la mer, les rafales pourront même atteindre les 85 km/h, voire un peu plus.

Dimanche sera un peu plus réjouissant, même si la journée débutera sous un ciel très nuageux et de la pluie partout. Le nord et le nord-est profiteront toutefois rapidement d'un temps plus sec et la zone de pluie quittera le pays pour la France dans le courant de la matinée. Des éclaircies pointeront même le bout de leur nez dans l'après-midi. Les températures s'adouciront quelque peu, avec 13 à 19 degrés au programme. Le vent continuera de tempêter, avec des rafales de 80 km/h encore à la Côte, avant qu'elles ne diminuent en intensité en cours de journée.

Lundi, il fera très nuageux avec quelques averses. L'après-midi, l'ouest du pays pourrait tout de même profiter d'un temps plus sec. Les maxima oscilleront entre 14 et 20 degrés. Le vent sera souvent modéré de nord-ouest, ou parfois assez fort au littoral.

Mardi, la nébulosité sera variable avec quelques averses, plus régulières sur la partie est du pays. Le vent sera faible à modéré de secteur ouest. Maxima de 14 à 18 degrés.




 

Vos commentaires