En ce moment
 
 

Le prince Joachim testé positif au coronavirus en Espagne: il est soupçonné d'avoir enfreint plusieurs règles

Le prince Joachim testé positif au coronavirus en Espagne: il est soupçonné d'avoir enfreint plusieurs règles
© Belga
 
 

Le prince Joachim a été testé positif au coronavirus en Espagne. Le fils de la princesse Astrid s'est rendu dans le pays malgré la fermeture de nos frontières. Un voyage qui fait polémique, d'autant que le prince aurait enfreint certaines règles.

Joachim de Belgique a passé les deux mois de confinement chez ses parents dans la villa Schonenberg, sur le domaine du Stuyvenberg à Laeken.
Dimanche dernier, le 24 mai, le troisième enfant de la princesse Astrid s’envole vers Madrid et rejoint Cordoue à 400 km en train. Le 26 mai, le neveu du Roi assiste à une soirée privée avec 26 autres convives, dont 5 sont originaires de Séville. Un chiffre confirmé par un document de la police espagnole.

Le lendemain, le jeune homme présente des symptômes. Le 28, le prince subit un test. Il est avisé du résultat positif le lendemain. Il est alors placé en quarantaine, de même que tous les invités. Le conseil local de la santé est prévenu et adresse un courrier confidentiel aux autorités de Cordoue relevant une irrégularité quant au nombre de participants.

Un voyage qui pose question: a-t-il enfreint plusieurs règles?

Face à ces informations, le voyage du prince pose question. Premièrement: pouvait-il quitter la Belgique? Le Conseil national de sécurité interdit tout voyage non essentiel jusqu’au 7 juin compris. L’ambassade de Belgique précise d’ailleurs que les voyages touristiques ou autres en Espagne ne sont plus possibles. Contacté, le Palais royal évoquait ce matin un voyage professionnel dans le cadre d’un stage à Cordoue, ville où réside aussi Victoria Ortiz, sa petite amie depuis 5 ans.

Deuxièmement, le prince n’a visiblement pas respecté la quarantaine toujours en vigueur en Espagne pour les étrangers au moins jusqu’au mois de juillet.

Troisième élément: le nombre de convives. La phase deux du déconfinement en Espagne permet depuis lundi dernier les rassemblements de 15 personnes maximum. Or, d’après le rapport des autorités, ils étaient 27 dans la résidence des parents de la petite amie du prince. Certains restant loger jusqu’au lendemain.

Enfin, ni le prince avec son voyage en train ni les cinq convives originaires de Séville n’ont respecté l’interdiction de voyager sur le territoire espagnol.

Les instances sanitaires ont transmis un rapport aux autorités politiques en vue, disent-elles, de prendre les mesures opportunes. La presse espagnole parle aujourd’hui d’actes irresponsables.

En fin d’après-midi, le Palais royal faisait savoir que le Prince Joachim assumerait toutes les conséquences de ce déplacement.




 

Vos commentaires