En ce moment
 
 

La reine Mathilde rend visite à des mineurs étrangers non accompagnés à Anderlecht

La reine Mathilde rend visite à des mineurs étrangers non accompagnés à Anderlecht
 
 

(Belga) La reine Mathilde a visité Minor-Ndako lundi matin à Anderlecht, une ASBL néerlandophone qui accueille et guide des mineurs étrangers non accompagnés. Au cours de sa visite de travail, la Reine s'est entretenue avec sept jeunes qui mènent aujourd'hui une vie indépendante grâce au suivi de l'association.

Minor-Ndako a été fondée en 2000 pour accueillir les mineurs étrangers non accompagnés et leur offrir un avenir grâce à un suivi spécialisé. Pour ces jeunes originaires de pays tels que la Syrie, l'Afghanistan et le Kenya, il existe différents services allant de logements résidentiels pour petits groupes d'enfants au suivi personnalisé de jeunes réfugiés qui vivent de manière autonome. L'ASBL dispose de 191 places dans toute la Flandre et à Bruxelles, dont 73 places en logement résidentiel, 90 places pour préparer les jeunes à vivre seuls, 26 places pour un service d'accompagnement à domicile et deux places pour situation de crise. La reine Mathilde s'est entretenue dans le jardin du siège de l'ASBL avec sept jeunes qui vivent maintenant de façon autonome. Elle s'est intéressée plus particulièrement à leur expérience de vie en solitaire et les a interrogés sur leurs projets d'avenir et sur les difficultés qu'ils rencontrent, comme l'apprentissage du néerlandais, mais aussi la recherche d'un emploi ou la solitude pendant la crise du coronavirus. En 2019, Minor-Ndako a accompagné 132 jeunes vers une vie autonome. En principe, l'association peut assister les jeunes jusqu'à l'âge de 25 ans, mais beaucoup d'entre eux choisissent déjà de mener une vie indépendante avant 21 ans. Tout jeune a droit à un revenu d'intégration via le CPAS ou reçoit des aides au logement de l'ASBL. (Belga)




 

Vos commentaires