En ce moment
 
 

Double infanticide à Erquelinnes: "C’est un drame humain effroyable", commente l'avocat de la mère de famille

  • Double infanticide à Erquelinnes: mandat d''arrêt confirmé pour la mère

  • Infanticide à Erquelinnes: "Nous allons essayer de comprendre ce qu''il s''est passé"

 
 
 

La chambre du conseil a eu lieu ce lundi matin à Charleroi concernant le double infanticide à Hantes-Wihéries, la semaine dernière. Le mandat d'arrêt a ainsi été confirmé pour un mois.

La mère de famille, inculpée d’assassinat et de tentative d’assassinat, n’était pas présente. Ses avocats ont expliqué qu’elle était encore beaucoup trop fragile tant au niveau physique que psychologique. Ils ont dès lors préféré qu’elle ne fasse pas le trajet de la prison de Bruges où elle est internée. "Ici, la seule chose et le seul travail qui va être le nôtre, c’est de pouvoir assister cette famille et essayer de comprendre ce qu’il s’est passé", a expliqué Me Mayence, son avocat.

L'accusée a été placée sous mandat d’arrêt la semaine dernière après avoir été entendue pendant de longues heures par la juge d’instruction. Pendant son audition, elle a avoué avoir poignardé deux de ses enfants avant d’étouffer le plus jeune. Elle a ensuite tentée de se donner la mort. Aujourd’hui, ses avocats sont donc passés devant la chambre du conseil qui statuera dans le courant de l’après-midi. Ensuite, le parquet devrait communiquer.

Ses avocats sont restés très discrets. Ils ne souhaitent pas s’exprimer sur le fond du dossier, notamment par respect pour les familles."C’est un drame humain effroyable. Et nous en sommes tous parfaitement conscients. C’est avec beaucoup d’humilité que nous intervenons dans cette affaire-là. Pour l’instant, nous avons des contacts avec notre cliente et nous nous contentons de pouvoir essayer de la soutenir sans rien justifier d’autre pour le moment", a indiqué l’avocat.

Le bourgmestre David Lavaux a également donné des nouvelles de l’aîné de 9 ans qui était hospitalisé. Son état est stable. Il devrait être désintubé ce lundi ou demain selon le maïeur.




 

Vos commentaires