En ce moment
 
 

Naufrage à La Panne: le gouverneur de Flandre occidentale souhaite utiliser des super drones pour empêcher les traversées de migrants

Naufrage à La Panne: le gouverneur de Flandre occidentale souhaite utiliser des super drones pour empêcher les traversées de migrants
©RTL INFO
 
 

Le gouverneur de Flandre occidentale appelle aujourd'hui à mieux sécuriser la côte belge. Il demande l'aide de l'Europe. Carl Decaluwé souhaite pouvoir utiliser des drones pour empêcher les migrants de tenter de traverser la mer du Nord depuis la Belgique. La police a déjà utilisé des drones hier, pour tenter de retrouver les 8 migrants qui ont pris la fuite. Mais la batterie est limitée et le brouillard empêche toute visibilité.

"Intervenir et être efficace en mer"

Un outil plus adapté existe. Un avion sans pilote avec des caméras thermiques. L'agence européenne Frontex qui contrôle les frontières dispose d'un tel super drone. Le gouverneur de Flandre occidentale aimerait pouvoir l'utiliser chez nous. "Il est utilisé en Méditerranée à grande altitude avec une liaison satellite. Il a les caméras les plus modernes, on peut suivre directement tous les mouvements sur la plage, dans l'eau ou dans les dunes et de cette manière on peut intervenir et être efficace en mer", explique Carl Decaluwé.

24 passagers en détresse secourus en France

Ce drone de surveillance est capable de survoler en permanence le 66 kilomètres de notre côte plus celle du nord de la France. Techniquement, ils pourraient être déployés dans les trois mois aux frais de l'Europe. Pour le gouverneur de Flandre occidentale, il y a urgence à trouver des solutions pour lutter contre les tentatives de traversée par les migrants : "En attendant ce renfort technologique, j'ai aussi demandé ce matin au ministre de l'Intérieur de pouvoir disposer de renforts pour pouvoir agir. On ne peut pas simplement attendre qu'il y ait des morts, il faut l'éviter".

Si les tentatives de traversée vers l'Angleterre depuis nos côtes sont rares, elles pourraient s'accentuer dans les semaines qui viennent car les contrôles sont toujours plus renforcés chez nos voisins français et les migrants tentent de rejoindre le Royaume-Uni avant le Brexit. Aujourd'hui encore 24 passagers en détresse ont été secourus en France au large du Pas-de-Calais dans deux bateaux différents.




 

Vos commentaires