En ce moment
 
 

Coronavirus - Relâchement dans le respect des mesures constaté par la police de Waterloo

 
CORONAVIRUS
 

(Belga) Un relâchement dans le respect des mesures gouvernementales a été constaté ces derniers jours par la police de Waterloo, a indiqué un responsable de la zone, dimanche, à l'agence Belga. Une soixantaine de procès-verbaux ont notamment été dressés à l'encontre de jeunes, lors de rassemblements nocturnes interdits.

De vendredi à dimanche, plusieurs patrouilles ont opéré des contrôles sur les voiries et dans les parcs publics. Dans la nuit de vendredi à samedi, 37 constats ont été rédigés à l'encontre de jeunes gens regroupés dans des plaines de jeux, parcs et autres espaces verts de l'entité waterlootoise. La nuit suivante, 25 autres contrevenants âgés de 15 à 30 ans ont encore été interpellés. Dans un lieu boisé situé le long de l'avenue Florida, un petit groupe s'était même réuni autour d'un feu de camp. "Après six semaines de confinement, nous remarquons effectivement un certain relâchement, en particulier ce week-end chez les jeunes.", explique le commissaire Alessandro Moschini, directeur des opérations au sein de la zone de police de Waterloo, insistant sur le fait que la majorité des habitants respectent les règles. Parmi de nombreuses autres interventions, les agents ont verbalisé, dimanche après-midi, un basketteur de haut niveau qui avait choisi le parc Jules Descampe pour terrain d'entraînement. "Je peux comprendre les frustrations et difficultés de ces sportifs, mais nous sommes tous tenus au respect des mesures. Courir est autorisé, mais pas s'arrêter et effectuer des exercices de musculation. Dans le cas présent, l'intéressé avait précédemment fait l'objet d'un premier rappel. Cette fois, il encourt une amende administrative de 250 euros", conclut le commissaire waterlootois. (Belga)

 




 

Vos commentaires