En ce moment
 
 

Ryanair souhaite se séparer de 30 membres du personnel de cabine en Belgique

Ryanair souhaite se séparer de 30 membres du personnel de cabine en Belgique
(c)BELGA
 
 

Ryanair souhaite se séparer de 30 membres du personnel de cabine en Belgique à la suite de la crise du coronavirus, annonce lundi le syndicat chrétien CNE. Ces départs s'inscrivent dans la volonté de la compagnie irlandaise à bas coûts, annoncée au début du mois, de se séparer de 3.000 personnes.

Selon Didier Lebbe, secrétaire permanent CNE, il semble toutefois que 40 personnes seraient volontaires pour quitter l'entreprise. L'impact devrait donc être limité, prédit-il. Il se pourrait que davantage de personnes soient amenées à quitter l'entreprise en fonction du niveau de reprise de l'activité dans les semaines et mois à venir. Le personnel basé en Belgique peut toutefois tirer profit de la possibilité d'être mis au chômage économique temporaire, ce qui réduit grandement les coûts que doit supporter Ryanair, relève le syndicaliste.




 

Vos commentaires