En ce moment
 
 

Le commerçant tenu responsable si ses clients ne portent pas le masque: qu'en pense le patron de Comeos?

 
CORONAVIRUS
 

Le patron de Comeos, la fédération du commerce et des services, Dominique Michel était en direct avec nous dans le RTLINFO13H. Il répondait aux questions de notre journaliste Caroline Fontenoy.

Caroline Fontenoy: Ce qui était fortement recommandé devient obligatoire. C'est une bonne chose selon vous?

Dominique Michel:  C'est certainement une bonne chose. C'est une clarification. Cela fait des semaines qu'on en discute de ces masques et maintenant, on a enfin une décision claire. C'est une bonne chose aussi pour le personnel qui sera certainement mieux protégé si tous les clients portent un masque à partir de demain.

Caroline Fontenoy: Le commerçant peut être tenu pour responsable si les clients ne portent pas le masque. C'est un pas trop loin selon vous?

Dominique Michel: Oui, ça clairement, c'est un pas trop loin. On l'a dit dans le reportage, nous ne sommes pas des policiers et surtout nous n'avons pas le pouvoir de police. Je vous donne un exemple concret: vous entrez dans un magasin mais vous refusez de porter un masque. Le magasin ne peut pas physiquement vous bloquer l'entrée. Donc vous allez pouvoir rentrer. Autre cas possible: vous rentrez dans le magasin avec un masque et puis au milieu du magasin vous décidez de l'enlever. De nouveau, le responsable de magasin n'a pas le droit physiquement de vous faire évacuer. Donc, comme nous n'avons pas ce pouvoir, nous ne pouvons pas non plus être sanctionné pour un pouvoir que nous n'avons pas et donc notre appel est un appel aux clients de chacun prendre ses responsabilités de mettre le masque et puis évidemment que les services de police fassent leur travail également.

Caroline Fontenoy: Nous sommes à la veille des soldes d'été, est-ce que vous êtes inquiets? Cette mesure pourrait-elle décourager certains clients?

Dominique Michel: C'est difficile à dire. Je crois que ça pourrait encourager certains clients qui hésitaient à venir en se disant il y aura trop de monde et que ma sécurité ne sera pas assurée. Et bien maintenant, ce le sera davantage avec ce port du masque. Par ailleurs, c'est vrai que porter un masque pendant deux heures si vous êtes en train de faire des courses, c'est pas très agréable. Mais je crois que tout le monde va s'y habituer. Vous savez si on regarde ce qui se passe dans dans certains pays comme en Italie, là-bas, tout le monde porte des masques. Personne ne se pose des questions. Je crois que ce ne serait pas plus mal qu'on aille dans le même sens ici en Belgique.

 




 

Vos commentaires