En ce moment
 
 

Des plus en plus de Belges cherchent une maison avec jardin: une tendance directement liée au confinement

 
 

Depuis le déconfinement, le marché immobilier a repris des couleurs. De nombreux Belges sont à la recherche de biens avec un espace extérieur : une terrasse ou un jardin... Une augmentation des ventes de plus de 8% durant le mois de juin comparé à l'année dernière à la même période.

Le Belge a une brique dans le ventre, mais de préférence avec une petite touche de verdure. C'est désormais une tendance accentuée par l'épisode du confinement vécue par tous. 

"Les gens plus tendance à se déplacer vers les campagnes ou en tout cas, ils sont à la recherche de plus d'espace. Donc, que ce soit dans les appartements, on voit des gens qui qui se dirigent plus vers des plus grands terrasses ou bien vers la campagne avec des plus grands jardins que ce qu'on avait l'habitude de voir auparavant", explique Stephen Birtles, responsable d'une agence immobilière. 

Autre tendance liée au confinement : le candidat investisseur, celui qui achète pour louer, tarde à revenir sur le marché. 

"Ce qu'on constate aujourd'hui sur le marché, c'est un retour, je dirais, en masse des candidats acquéreurs pour leur propre immeuble, donc la personne qui cherche un bien pour s'y installer. Le retour des investisseurs est un petit peu plus timide mais il va sans doute se faire, il faut que tout le monde se retrouve un peu ses marques. Et il y a évidemment une incertitude sur le plan économique de savoir comment les choses vont évoluer", ajoute Renaud Grégoire, le porte-parole de la Fédération des notaires.  

Au niveau des prix, ils restent stables, même si, pour la première fois, le prix moyen d'une maison en Wallonie dépasse la barre des 200.000 euros. 




 

Vos commentaires